Pourquoi un dispositif régional diabète ?

Au vu de l’évolution démographique (vieillissement de la population) et épidémiologique, le nombre de personnes touchées par le diabète ne cesse de croitre et concerne actuellement sur le canton de Vaud plus de 40'000 personnes. Les maladies chroniques comme le diabète représentent une charge importante tant sur le plan économique (coûts directs – 80% des coûts de la santé – et indirects) que sur le plan humain (qualité de vie). Le diabète, comme toute maladie chronique, peut s’accompagner de complications secondaires.

Dans le cadre du Programme cantonal Diabète (PcD) lancé par le Département de la santé et de l’action sociale du canton de Vaud en 2010 et qui finira fin 2019, les quatre réseaux de santé du canton, dont le Réseau Santé Région Lausanne, participent activement aux actions cantonales visant à réduire l’impact du diabète sur la population en agissant sur la prévention et sur l’amélioration de la prise en charge des personnes diabétiques.

Le dispositif régional (DR) vise à améliorer, formaliser et systématiser les collaborations existantes dans la prise en charge du diabète en s’appuyant sur les recommandations de bonnes pratiques cliniques et en répondant aux attentes des patients diabétiques, de leurs proches et des soignants.

Dans l’optique d’améliorer l’accès aux soins pour la population et de coordonner de manière renforcée le suivi, le Réseau Santé Région Lausanne initie un dispositif régional dans le domaine du diabète appelé "DiabeL", et anime une plate-forme ayant pour objectif de renforcer les liens entre les professionnels et entre les institutions.

DiabeL : un dispositif régional diabète sur le RSRL

Concept

Ce dispositif concerne tous les stades de la maladie du patient diabétique adulte. Il s'inscrit en appui aux médecins traitants avec pour but de réduire les ruptures dans la continuité des soins et d'offrir une prise en charge optimale en fonction des scores de stratification du diabète. La construction du dispositif (2015-2016) s'est basée sur des réseaux de coordination clinique déjà existants mais informels, avec la collaboration active de professionnels, patients et institutions partenaires, dans une dynamique participative.

Si les objectifs et principes de fonctionnement ont été approuvés par les partenaires, le bilan de la phase pilote de 2017 nous a conduit à mettre temporairement le déploiement du dispositif en veilleuse. La communication entre professionnels est à l'heure actuelle et en l'absence d'un DEP encore trop fastidieuse pour nous permettre d'en opérationnaliser le processus tel qu'il était prévu dans notre modèle.

Il en reste que nous poursuivons certains principes et activités tels que:

La promotion auprès des professionels des recommandations de pratique clinique (RPC) élaborées dans le cadre du PcD et les documents de référence tels que docDiab.

Une équipe multidisciplinaire dont les rôles de chacun sont clairement définis. 
Composition de l'équipe Diabel - cliquer ICI

Sur demande des médecins traitants, les professionnels et les partenaires de DiabeL dispensent des prestations de suivi en fonction des besoins du patient, de l'évolution de la maladie et du degré d'autonomie du patient. 

Tout médecin traitant situé sur le périmètre géographique du RSRL peut faire appel à DiabeL pour le suivi d'un patient diabétique. 

Vous souhaitez de plus amples informations ?

Andrea Gaspar, coordinatrice, 021 341 72 56
Mathilde Chinet, responsable de projets, 021 341 72 62

 


Activité permanente du dispositif régional

Organisation et promotion de formations pour les professionnels sous forme de cours et de forums.

Sensibilisation à l'éducation thérapeutique: cours destiné aux professionnels de la santé.